Genèse du Challenge Michel-Lecointre

L’histoire du Challenge Michel-Lecointre remonte au tout début des années 1960. En 1960, le SNUC souhaitait organiser un événement pour mettre en avant la formation et les jeunes joueurs de rugby de la région, qu’ils soient pensionnaires des catégories benjamins, minimes ou cadets. Le premier opus fut remporté par le RC Trignac tandis que le second tomba dans l’escarcelle du SNUC.

Le tournoi tel que nous le connaissons aujourd’hui a réellement démarré en 1962, lorsque le Challenge prit le nom de Michel Lecointre, illustre joueur du SNUC (cf biographie dans l’encart ci-contre), et entama sa longue histoire dans le paysage du rugby hexagonal jusqu’à nos jours.

Retour sur l’édition 1961 dans la presse

Qui était Michel Lecointre ?

Michel Lecointre, né le 3 juillet 1926 à Troyes (Aube), est un Nantais illustre de par son passé sportif. Dès 1947, sa forte personnalité marqua de son empreinte le rugby régional. Magnifique joueur de rugby évoluant comme demi d’ouverture, il connu deux clubs : le Vélo-Sport Nantais et le Stade Nantais Université Club. Le 17 mai 1952, il fut sélectionné dans l’équipe de France A qui affrontait l’Italie à Milan. À ses côtés évoluaient de grands noms du rugby parmi lesquels Roger Martine, Jean Prat, Lucien Mias et son capitaine Guy Basquet. Il fut même capitaine de l’équipe de France B.

Ses qualités physiques, liées à une pratique régulière du sport, dont l’athlétisme, lui permirent de participer avec l’Entente SNUC – St Pierre aux célèbres relais à travers Paris qui réunissaient les grands clubs français et internationaux. Il décéda d’une cruelle maladie à l’âge de 30 ans le 26 mai 1956. Son nom est aujourd’hui associé à une rue et, surtout, à un stade de la Ville de Nantes sur l’Île Beaulieu.

Michel Lecointre harangue ses avants travaillant contre le joug, saison 1950/1951

Menu