• Recherche
  • Mon compte
  • Panier

Trou va nous manquer !

Une fois n'est pas coutume, c'est un départ que nous vous annonçons malheureusement aujourd'hui. C'est avec beaucoup de regrets que le club perd l'un de ses membres les plus fidèles !

Théodore Roudil, “Trou” pour les intimes, est un enfant du club. S'il fait un passage de 3 saisons à Albi de 2010 à 2013, c'est sur le boulevard des Anglais qu'il effectue le reste de sa riche carrière. À son palmarès, rien de moins qu'un titre de champion de France cadets en 2009 et une accession en Fédérale 1 en 2016.

Celui qui n'hésita pas cette saison à ouvrir notre rubrique "Apprenez à le connaître” était un élément essentiel de notre équipe et un cadre du vestiaire.

Théodore a choisi de partir à l'aventure, d'aller s'installer à la Réunion avec sa compagne, et la famille du Stade Nantais hésite entre la fierté de voir son petit prendre son envol et le regret de le voir quitter le nid.

À bientôt Trou, tu seras toujours chez toi ici !

 

 

 

QUELQUES TÉMOIGNAGES :

“Avec Théo, on se connait depuis longtemps puisque son grand frère est l'un de mes meilleurs amis, mais on a finalement joué ensemble qu'à partir de 2017.

Au rugby, on occupait le même poste et on avait le même style de jeu (très technique) ce qui fait qu'on a tout de suite eu des automatismes. Ça a été un réel plaisir de jouer à ses côtés car c'est quelqu'un qui donne tout pour son équipe et ses co-équipiers. Il est au rugby ce qu'il est dans la vie : quelqu'un sur qui on peut compter.

Comme ça ne lui arrive pas souvent, c'est l'homme le plus heureux du monde quand il marque un essai !!!

À bientôt mon pote, tu vas manquer à toute la confrérie du Stade Nantais.”

Mael Cosy

 

 

“Tu peux être fier de ton parcours, le rugby à toujours occupé une part importante dans ta vie. Comme ce titre de champion de France Teulière, ou ces belles années au CENS !

Ne t'inquiète pas, on viendra boire des ti-punchs...

TROU TROU TROU TROU”

La Clique

 

 

“Jouer avec Théodore c'est comme se retrouver avec lui au bureau. On le retrouve tous les jours de bonne humeur et avec le sourire. Il ne lâchera pas devant une situation difficile. Ses conseils sont souvent les plus simples mais les plus efficaces. Toujours le premier au repas d'après match ou au resto.

Vous l'aurez compris, Théodore est quelqu'un d'entier et bon vivant, toujours prêt à aider et mettre de bonne humeur ceux qui l'entourent.

Bonne route à toi et bon voyage collègue.

PS : son arme fatale pour être apprécié des arbitres ou des clients : passer sa main dans sa mèche de cheveux et faire semblant de réfléchir !”

Fred Barrais

 

 

“J'ai rencontré Théodore en 2011 suite à mon arrivée dans le club d'Albi. Très rapidement nous avons fréquenté le même groupe d'amis, Théodore était le gentil garçon de la bande, toujours souriant et le premier à rendre service.

Il était sur le terrain fidèle à lui-même : un joueur sur qui on pouvait compter, prêt à tout donner pour son équipe souvent au détriment de sa santé physique.

il y a eu durant ces années albigeoises beaucoup de joie, de rire, d'alcool... il n'a jamais donné sa part au chien là non plus. Depuis, le petit groupe d'amis continue de passer de très bon moment ensemble avec en plus les compagnes et les enfants. Un grand merci à Théodore et Flavie pour ce qu'ils sont, vous allez énormément nous manquer mais promis, on viendra vous voir le plus souvent possible

On vous souhaite le meilleur les amis !”

Gabriel Lacroix

 

 

“Le rugby nous a permis de grandir et nous inculquer des valeurs fondamentales. Tous les 3 issus de la formation nantaise, le Stade Nantais est une grande famille et nous sommes admiratifs de ton parcours. Garde ta joie de vivre et ton sourire, ils sont communicatifs et feront que tu réussiras dans ta prochaine aventure. Tes frangins, sœurette et parents sommes fiers de toi.

Gros bisous frérot !

PS : Rougail saucisses à consommer avec modération !”

Gauthier, Arthur, Éléonore, Lambert & Eliott

 

 

“J'ai rencontré Théodore lors de mon entrée au centre de formation du club, à l'époque je l'idolâtrais un peu car nous évoluons tous les deux au même poste. C'est la personne sereine sur qui tu peux toujours compter sur et en dehors du terrain. Toujours investi avec la banane. On aura passé de supers moments sur le terrain ensemble, notamment la montée du club en Fédérale 1.

Bon courage à toi Théodore pour la suite de tes aventures.

Fanfan”

François Réveillère

 

Derniers articles