Entre­vue avec Hugues CRESPO, 14 ans, joueur au Stade Nan­tais depuis 2013, qui s’apprête à vivre une aven­ture fan­tas­tique au Racing Métro 92.

Après avoir fait tes armes en ben­ja­min et Minimes au Stade Nan­tais, te voila aux portes d’un nou­veau chal­lenge, un départ dont nous sommes très fiers puisque tu as choi­si d’intégrer un col­lec­tif cham­pion de France cette année, le Racing Métro 92. Com­ment abordes-tu ce nou­veau défi ?

« En ayant fait les tests au Ples­sis Robin­son la semaine der­nière je suis impa­tient de com­men­cer ce nou­veau chal­lenge. J’ai conscience que la concur­rence sera féroce mais je pense avoir les moyens en tra­vaillant dur de per­for­mer dans cette équipe. »

Com­ment as tu vécu ton par­cours au sein de notre club durant ces 3 saisons ?

« J’ai vécu 3 sai­sons riches avec des entrai­ne­ments inté­res­sants, tech­niques et struc­tu­rés. J’ai fran­chi les étapes grâce aux dif­fé­rents entrai­neurs que j’ai eu et j’en gar­de­rai un super sou­ve­nir. En plus, le fait d’avoir été à l’Académie cette année m’a aidé à m’améliorer sur des points faibles comme par exemple ma passe. »

Jus­te­ment, L’Académie en est à son com­men­ce­ment (début en Octobre 2015). Raconte-nous ce que tu as aimé dans cette structure.

« Pour ceux qui ont envie de pro­gres­ser, cela donne l’opportunité de tra­vailler plus pré­ci­sé­ment sur ses fai­blesses (les entrai­ne­ments se font par groupe de 8/10 joueurs). Le tra­vail que j’ai fait sur ma passe me per­met d’être un joueur plus com­plet main­te­nant et j’ai plus de choix dans mon jeu. Le fait aussi d’avoir tra­vaillé phy­si­que­ment à l’académie lors des séances de mus­cu­la­tion m’a per­mis de gagner en den­si­té et en explo­si­vi­té. Je remer­cie le club pour m’avoir per­mis de vivre ça ! »

Merci beau­coup pour cette inter­view, nous avons conscience que ce n’est pas un exer­cice facile. Pour finir, aurais tu un mes­sage à faire pas­ser à tes copains qui vont mon­ter en Gau­der­men (U15) cette année ?

« Tra­vaillez dur et faites une super sai­son pour qu’on puisse se jouer en cham­pion­nat ou en phases finales. J’ai hâte de vous retrou­ver sur le ter­rain et le Stade Nan­tais res­te­ra tou­jours mon club de cœur. »

 

Encore merci pour ces saisons au Stade Nantais, et bonne chance pour la suite Hugues !