Ce week-end avaient lieu les jour­nées régio­nales, qui marquent la fin de la pre­mière phase de pla­teaux. Voici le clas­se­ment des équipes du Stade Nantais :

L’équipe Stade Nan­tais 1 (les jeunes nés en 2005) : 1ère / 37.

L’équipe Stade Nan­tais 2 (les jeunes nés en 2006) : 22ème / 37.

L’équipe Stade Nan­tais 1 se dépla­çait à La Roche-sur-Yon afin de confir­mer tout le tra­vail accom­pli depuis le début de saison.

L’équipe d’Angers 1 fut la pre­mière confron­ta­tion. Les joueurs ne devaient pas encore être réveillés et se retrou­vaient menés d’un essai à la mi-temps. Mal­gré le jeu tou­jours brouillon, mais avec énor­mé­ment d’envie, les Nan­tais éga­li­saient dans le cou­rant de la seconde mi-temps. Le jeu démon­tré était à la hau­teur du score avec une équipe d’Angers très bonne, sur­tout grâce à ses avants. Mal­heu­reu­se­ment les jeunes n’auront joué qu’une mi-temps.

Puis, ils enchaî­naient contre les équipes Le Mans 1 le matin et contre Guen­rouët, La Roche-sur-Yon 1 et Clis­son l’après-midi.

La jour­née sem­blait dif­fi­cile. Les Nan­tais n’ont pas réus­si à déve­lop­per un jeu allé­chant comme lors des pre­miers pla­teaux. Cepen­dant l’objectif était de demeu­rer invain­cu. L’équipe, très moti­vée, enchaî­nait donc une série de quatre vic­toires pour clô­tu­rer ce der­nier pla­teau de l’année 2016.

Ce pla­teau démontre que le tra­vail doit conti­nuer. En effet, dès que le niveau de jeu nan­tais baisse, les adver­saires par­viennent à en pro­fi­ter. Cepen­dant le maître-mot doit res­ter l’envie tout en res­pec­tant la devise du club « la vic­toire par le jeu ».

Merci encore aux parents qui ont une fois de plus géré la logis­tique et sup­por­té l’équipe très effi­ca­ce­ment. Les résul­tats du début d’année sont en par­tie à mettre à leur crédit.

 

L’équipe Stade Nan­tais 2, qui se ren­dait à Seiches-sur-le-loir, déplo­rait beau­coup d’absents : la moi­tié de l’équipe. Il fal­lait donc inno­ver pour com­bler les postes clés !

Féli­ci­ta­tions à tous les joueurs pour leur com­bat sur le ter­rain et leur concen­tra­tion dans le jeu. Grâce à ces points forts, l’équipe a sur­vo­lé la jour­née, domi­né ses adver­saires et ins­crit des scores importants.

Même si le com­bat contre Pont­lieue fut âpre, glo­ba­le­ment, le jeu déployé a impres­sion­né les autres équipes.

Les résul­tats :

Stade Nan­tais 1 – Angers 1 : 1–1

Stade Nan­tais 1 – Le Mans 1 : 7–0

Stade Nan­tais 1 – Guen­rouët : 4–2

Stade Nan­tais 1 – La Roche-sur-Yon 1 : 1–0

Stade Nan­tais 1 – Clis­son 1 : 4–3

 

Stade Nan­tais 2 – Por­nic : 4–0

Stade Nan­tais 2 – Les Sables : 9–0

Stade Nan­tais 2 – Seiches-sur-le-loir : 4–0

Stade Nan­tais 2 – Clis­son 2 : 7–0

Stade Nan­tais 2 – Pont­lieue : 3–1

Les pho­tos :