L’équipe 1 U10 Nan­tais s’est ren­due au Cha­lenge Louis Vacher à La Rochelle. Pre­mier ren­dez-vous impor­tant de la saison.

Les joueurs ont ren­con­tré des équipes solides et ont appris beau­coup tout le long du tour­noi. Un chal­lenge qui fût dif­fi­cile le matin pour les Nan­tais, par un grand manque de concen­tra­tion pour cer­tains d’entre eux et, dans l’ensemble, un manque d’expérience dans ce genre de com­pé­ti­tion. (Ajou­té à cela une heure de départ d’autant plus mati­nale avec chan­ge­ment d’horaire d’été).

Les Nan­tais étaient le matin dans la poule B com­po­sée de : Mon­tau­ban, Niort et Tours.

Pre­mière ren­contre contre Mon­tau­ban, après une bonne pre­mière mi-temps avec de l’engagement et de la vitesse, les Nan­tais se sont fait débor­dé en seconde par­tie par une équipe mon­tal­ba­naise puis­sante et bien orga­ni­sée. Les Nan­tais perdent 4 à 0.

Deuxième match contre Tours : mal­gré un match très brouillon, c’est sur­tout un défi que les Nan­tais n’ont pas su rele­vé, ils perdent 1 à 0.

Troi­sième ren­contre très enga­gée contre Niort :  les Nan­tais ont tenté de s’organiser dans un jeu déployé et de s’offrir ainsi de belles séquences avec au bout 2 essais méri­tés mais un score final de 3 à 2 pour Niort.

L’après midi, la phase de clas­se­ment fût par contre très encou­ra­geante, avec une mon­tée en puis­sance des Nan­tais et une reprise en main de leur jeu. 1 à 1 contre Puil­bo­reau, 0 à 1 pour le Stade Roche­lais 2 et une belle vic­toire nan­taise sans conces­sion contre Limoge : 6 à 0 pour les Nantais.

Cette jour­née aura révé­lé un cer­tain manque de matu­ri­té de cer­tains joueurs aussi bien en dehors du ter­rain que sur le ter­rain, cela ayant per­tur­bé la sta­bi­li­té et la conti­nui­té du jeu nan­tais. L’équipe 1 sera donc rema­niée et recom­po­sée cette semaine afin de trou­ver pour les pro­chains ren­dez-vous un groupe homo­gène et concen­tré sur et en dehors du ter­rain, aussi bien pen­dant les entrai­ne­ments que les pla­teaux et  tournois.

Remer­cie­ment aux papas qui ont accom­pa­gnés l’équipe.

Merci pour les pho­tos d’Emmanuel et Nicolas.